LES RÈGLES, C'EST NORMAL !

Non, nos règles ne sont pas sales ! On essaie de nous faire croire que les règles, c’est tabou. Même entre nous, on en parle souvent en chuchotant ou en utilisant des noms de code : les ragnagnas, “les Anglais ont débarqué”, ou simplement “je les ai”. À croire que les règles, c’est Voldemort ! En réalité, ça peut faire mal et ça peut éventuellement tacher ta culotte, mais avoir ses règles est un événement banal et récurrent qui fait partie de nos vies à toutes (ou presque, car il y a des filles qui n’ont jamais leur règles, c'est ce qu'on appelle une aménorrhée primaire). 

 

Si on est fatiguée pendant les règles, c’est normal car nous évacuons beaucoup de sang. 

Des scientifiques ont découvert que le sang de nos règles était hyper riche. Il contient des cellules souches, de défense immunitaire, des vitamines, des protéines, des glucides, du cuivre, du magnésium, du calcium, etc. Et oui, dans le sang des règles, il y a tout ça !

1. Mais c'est quoi les règles, au juste ?

Ce qui s'écoule de notre vagin pendant les règles (ou menstruations), ce sont les restes de l'endomètre, ainsi que l’ovule que tu as produit pendant ton cycle. L'endomètre est une sorte de matelas préparé par notre corps au fond de l'utérus. Pendant le cycle, l’endomètre s’épaissit pour accueillir l’ovule s'il est fécondé. Sans fécondation, l’endomètre se désintègre et s’écoule par le vagin.

 

Les règles peuvent durer entre trois et sept jours environ, et peuvent couler très peu ou beaucoup. C’est ce qu’on appelle le flux. Flux abondant, léger ou irrégulier : nous sommes toutes uniques. A chacune ses règles ! 

 

Ton flux n'est pas forcément le même à chaque fois que tu as tes règles. Et il peut changer tout au long de ta vie !

 

Quand on prend certains contraceptifs hormonaux comme la pilule, on doit généralement l'arrêter sept jours par mois. A ce moment-là, on saigne, mais ce ne sont pas des règles naturelles. Les hormones de la pilule stoppent ton ovulation et empêche l'endomètre de s’épaissir. Lorsque que tu arrêtes de prendre la pilule pendant 7 jours, tes hormones chutent et le corps fait ce qu’il a l’habitude de faire, à savoir évacuer l’endomètre. Cet endomètre n’avait pas besoin de l’être car il ne s’était pas préparé à recevoir l’ovule, il est quand même évacué, c’est pour cela que l’on parle de “règles artificielles”. 

Si tu es sous pilule, tu peux donc arrêter tes règles en la prenant en continu, si tu trouves cela plus pratique et surtout, si tu ne supportes pas les douleurs, c’est un bon moyen de te les éviter (sans oublier d’en parler à ta ou ton médecin-e).

2. J'ai mal, c'est normal ? 

Tu as mal pendant tes règles ? C’est bien normal. Beaucoup d’entre nous ressentent des douleurs pendant et même avant leur arrivée. Mal au bas du ventre, en bas des reins, mal de tête, mal aux articulations, seins gonflés et douloureux, constipation, diarrhée… la liste est longue et variée ! On aimerait que ce soit juste du sang qui coule !

 

En plus, on a tendance à avoir des boutons sur le visage pendant les règles. Merci du cadeau ! 

 

Tout ça, c’est parce que les hormones changent. Si tu ressens de la fatigue, de la tristesse ou de l’angoisse quelques jours avant les règles, c’est normal ! C’est le cas pour 4 femmes sur 5 (Ellen B. Gold, PhD, Craig Wells, BA, & Marianne O'Neill Rasor, MA). C'est ce qu'on appelle le syndrome prémenstruel (SPM). Tu peux l’avoir un peu ou beaucoup et pas de la même manière à chaque fois. Certaines femmes l’ont très fort, d’autres peu ou pas du tout.

 

La bonne nouvelle, c’est que ces douleurs et angoisses s’arrêtent avec l’arrivée des règles ou dans les jours qui suivent. 

 

Beaucoup d’entres nous n’osent pas se plaindre d’avoir mal pendant les règles : on nous a raconté qu’on y pouvait rien, que “c’est comme ça” pour toutes les femmes, depuis la nuit des temps.

C’est n’importe quoi ! Si tu as mal, ce n’est pas un caprice, il y a une raison. Tu peux en parler à ta ou ton médecin-e, à une sage femme, à des proches, à une association spécialisée, pour trouver la solution adaptée à ton cas. Et comme ça, tu pourras vivre ta journée tout à fait normalement !

Petites astuces contre le mal de ventre : comme tu l’as compris, quand on a nos règles, on peut sentir des douleurs au ventre. C’est parce que l’utérus, qui est un muscle, se contracte pour faire sortir le sang de notre corps.

Pour avoir moins mal, tu peux:

  • Te masser le ventre

  • Poser un coussin ou une bouillotte chaude sur ton ventre

  • Respirer lentement et profondément ce qui peut parfois calmer la douleur. 

 

Il est important de prendre le temps “d’écouter” tes douleurs. Elles sont plus fortes que ce matin? Moins fortes qu’hier ? Comprendre d’où viennent les douleurs et savoir comment ça se passe peut t’aider à les supporter. Avec le temps, tu trouveras sûrement des solutions à toi, ce qui te fait du bien. 

Si tu as toujours mal malgré ces astuces, tu peux aussi prendre un comprimé anti-douleur comme le paracétamol ou l’ibuprofène. Et si ça ne passe toujours pas, nous te conseillons d’aller voir un-e médecin pour vérifier si ça ne vient pas d’une endométriose.

3. L'endométriose

L’endométriose est une maladie qui touche 10 % d’entre nous. Chez les filles et les femmes qui en souffrent, des cellules de l’utérus qui devraient s’écouler par le vagin prennent la direction opposée et remontent vers les trompes. Un tissu de chair se développe alors hors de l’utérus et provoque des lésions, des adhérences et des kystes dans les organes atteints. Ce tissu se forme généralement sur les organes génitaux, mais il peut aussi s’étendre à la vessie, aux intestins, et plus rarement aux poumons.

 

Si tu as vraiment très mal pendant les règles, si tu vomis, si tu t’évanouis, si tu as du mal à porter un objet ou à rester debout, nous te conseillons d’aller vite voir un-e médecin. Inutile de souffrir seule dans ton coin !

4. Serviettes, tampons, cup ou éponge ? 

Il existe de nombreux produits pour recueillir le sang pendant les règles. 

 

Tu connais sans doute les serviettes et les tampons ; tu penses même peut-être que ce sont les seuls moyens pour recueillir tes règles. Mais il existe plein d’autres moyens comme par exemple les cups qui sont des petites coupes souples à mettre dans le vagin, ou encore les culottes absorbantes lavables. Tu peux essayer plusieurs produits pour trouver ce que tu préfères. Tu peux aussi utiliser des produits différents pour le jour et pour la nuit, ou encore pour faire du sport. 

Mettre un tampon n’est pas plus cool, ni moins cool, que de mettre une serviette. Ça peut juste être plus pratique, pour la piscine par exemple. Au fil du temps, tu pourras sélectionner ce qui te convient le mieux.

Tu as peut-être déjà entendu que les tampons pouvaient déformer ton vagin. Eh non ! Le vagin est un muscle qui se dilate et se contracte, il n’y a donc pas de risque qu’un tampon (ni un autre produit d’ailleurs) déforme ton vagin.

 

Le savais-tu ? Les serviettes et les tampons sont distribués gratuitement aux élèves dans les collèges et les lycées, à l’infirmerie. C’est aussi le cas au Planning Familial. N’hésite pas à aller aussi les consulter pour parler de tes règles et trouver le meilleur moyen de les recueillir.

RESPECT    BIENVEILLANCE    SORORITÉ    PARTAGE

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc