"La Virginité"

En fait, ça veut dire quoi, "la virginité" ?

 

Dans certaines cultures et religions, il est exigé des filles qu'elles "restent vierges" jusqu'au mariage, c'est-à-dire qu'elles arrivent à leur nuit de noce avec un hymen intact. Bizarrement, on se préoccupe uniquement de la virginité de la future mariée - en d’autres termes, de sa pureté - alors que le futur marié a tout à fait le droit d'avoir déjà eu des relations sexuelles. 

Tu trouves ça normal que les garçons en aient le droit et pas toi ? Tu n’as pas l’impression que la virginité a été inventée pour contrôler la sexualité des filles ? Pour nous dire quand, comment et avec qui nous devons “le faire” ?

Il est fréquent de penser que la présence d’hymen est synonyme de virginité . Pourtant, savais-tu que certaines filles n’ont pas d’hymen ? Soit parce qu’elles sont nées sans, soit parce que certaines activités sportives ou ludiques (gymnastique, équitation), ou bien l’utilisation  de protections hygiéniques (tampons ou cup) l'a fait se dilater ou se déchirer, cela arrive. On nous fait croire que garder notre hymen intact est important et pourtant, ce n’est pas grave : il ne faut pas avoir peur de ne pas en avoir ou de “le perdre”. 

 

D'ailleurs, "perdre sa virginité", ça ne veut rien dire. En réalité, l’entrée dans la sexualité se fait petit à petit. Ce n’est pas UNE fois, UN rite de passage. Et surtout, ce n’est pas uniquement le moment où un garçon met son sexe (le pénis) dans celui d’une fille (le vagin). La sexualité, c'est beaucoup plus riche, plus agréable que ça : caresses avec les mains, la bouche, le corps, toute seule ou avec une autre personne (fille ou garçon). La première fois, cela peut commencer seule ou avec un ou une autre, par du désir, ton imagination, des caresses… Ta première fois, c’est la première fois où tu as du désir, du plaisir. Finalement, on ne “perd” rien, mais on peut gagner de l’intimité avec soi-même, avec une ou un partenaire. On gagne aussi de la confiance en soi et de l’expérience de soi : on découvre notre corps  et donc on accède plus facilement au plaisir. 

 

Rien ni personne n’a le droit de nous imposer quoi que ce soit en matière de sexualité. Ta sexualité t'appartient, à toi et à toi seule.

RESPECT    BIENVEILLANCE    SORORITÉ    PARTAGE

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc